Activités > PPA Industrie : Arguments

Volets :

  Arguments

  Simulation

  Référendum

  Campagne

  Suite

Nos arguments (détails)

NON à une tour démesurée (20 niveaux pour 60m) avec un quartier refermé sur lui-même.

NON aux loyers prohibitifs !

Selon l'EPFL, une tour coûte 2 à 3 fois plus cher à la construction qu'un bâtiment traditionnel et revient beaucoup cher en charges de fonctionnement, pour l'énergie et la sécurité notamment. Qui pourra assumer les loyers, en conséquence très élevés, qui seront pratiqués dans ce complexe ?

NON aux locaux vides !

Le projet prévoit 30% de surfaces administratives. Bussigny compte déjà plus de 30'000 m2 de bureaux qui ne trouvent pas preneurs. Ce sont plutôt des appartements écologiques et abordables dont nous avons besoin !

NON à l’asphyxie !

Le projet ne prévoit rien pour diminuer l'impact de l'accroissement de la circulation automobile qu'il va engendrer. Or c'est déjà l'asphyxie aux heures de pointe. Il est temps de mettre un frein à une pollution déjà trop présente.

Non aux gouffres financiers !

Les constructions planifiées vont nécessiter la création de nouvelles infrastructures. Le plan financier présenté par la Municipalité fait déjà passer les finances communales de + 30 millions à - 30 millions en l'espace de 5 ans.
Qui devra payer pour combler ce trou ?

 

Nos réponses à ceux qui disent OUI

NON, nous ne nous laissons pas avoir par les jolies images de synthèse des partisans.
Truc n°1 : l’angle de vue est pris en contre-plongée, depuis le niveau du sol et avec un bâtiment pour couper la ligne de mire.
Truc n°2 : on diminue le contraste entre la tour et l’arrière-plan (couleur du ciel). Du coup, la tour devient presque invisible et paraît bien modeste. Magique, non ?

NON, nous ne croyons pas dans de vagues promesses. Les partisans promettent bien des choses dont l’arrivée certaine du tram. Nous la souhaitons aussi mais les réalités politiques sont souvent remplies de désillusion. Entre les différents projets de transports publics, la Confédération et le canton doit investir plusieurs milliards. La gare de Lausanne, le M3, le tram entre Lausanne et Renens, etc. Les projets se bousculent et des priorités devront être mises… Et si tous les nouveaux habitants prendront les transports publics, pourquoi construire un parking de 300 places ?

NON, nous refusons l’étiquette que les propriétaires et les autorités politiques aimeraient nous coller. Trop facile de vouloir nous faire passer pour des égoïstes, des vieux conservateurs, qui refusent tout développement. La vérité et les faits sont tout autres. DEBU est une association de citoyennes et citoyens de tous les quartiers de Bussigny, de tous les âges, politiquement indépendante et sans aucun intérêt financier. Les propriétaires-promoteurs s’occupent de leurs profits, nous nous soucions du cadre de vie des bussignolais.